frire

frire [ frir ] v. <conjug. : seult je fris, tu fris, il frit; je frirai, tu friras, ils friront; je frirais, tu frirais, ils friraient; fris; frit, frite>
• fin XIIe; lat. frigere
1 V. tr. Faire cuire par immersion dans un corps gras bouillant, notamment dans l'huile. Frire des beignets dans de l'huile. P. p. adj. Poisson frit ( friture) . Œufs frits. Pommes de terre frites ( chips, frite) . Absolt Poêle à frire. Pâte à frire, utilisée pour les beignets.
2 V. intr. Cuire dans la friture. Mettre à frire, faire frire des pommes de terre dans une friteuse.

frire verbe transitif (latin frigere) Faire cuire un aliment dans un corps gras bouillant : Frire des soles.frire (difficultés) verbe transitif (latin frigere) Conjugaison La conjugaison de frire est incomplète. N'existent que les formes de l'indicatif présent au singulier, de l'indicatif futur, du conditionnel, de l'impératif, du participe passé et des temps composés. Les personnes et les temps manquants sont remplacés par faire frire : nous faisons frire ; je faisais frire ; que je fasse frire, etc. ● frire verbe intransitif Cuire dans un corps gras bouillant : Faire frire des beignets.

frire
v. tr. défect. Faire cuire dans un corps gras bouillant. Frire du poisson.
|| v. intr. Mettre des beignets à frire.

⇒FRIRE, verbe.
A.— Emploi trans.
1. Dans le domaine de la cuis. Faire cuire en plongeant dans un bain de matière grasse bouillante. Il ne faut pas plus de temps pour frire une carpe de quatre livres que pour cuire un œuf à la coque (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p. 125).
Absol. Pâte à frire. Dans la cheminée étaient accrochés un sabot plein de sel, une poêle à frire, un chaudron (BALZAC, Méd. camp., 1833, p. 9).
2. Arg. ou pop., vieilli
Avoir de quoi frire. Avoir de quoi manger et boire. Mon aïeul Marot, Qui dans son temps n'eut jamais de quoi frire (BANVILLE, Cariat., 1842, p. 179).
Frire des œufs à qqn. ,,S'apprêter à jouer un mauvais tour à quelqu'un`` (DELVAU 1883). Ris-t'en, Jean, on te frit des œufs, comme disait ma grand-mère (ARNOUX, Zulma, 1960, p. 112).
Rem. Les dict. gén. attestent l'expr. Il n'y a rien à frire ici. Il n'y a rien à gagner, aucun profit à tirer. Y a pus rien à frire dans la partie; j'en veux pas! (MÉTÉNIER, Lutte pour amour, 1891, p. 155).
B.— Emploi intrans. Cuire dans un bain de graisse bouillante. Faire frire. Les fumées odorantes de tout ce qui frit dans la rue (GONCOURT, Journal, 1880, p. 93). Zidore fit roussir du saindoux. Il mit la viande à frire, la mangea (VAN DER MEERSCH, Invas. 14, 1935, p. 188) :
On peut aussi les [boyaux] faire frire. Pour y parvenir, on leur donne un doigt de longueur, on les ficelle, et on les fait cuire de même : ensuite on les laisse refroidir : on les trempe dans une pâte à bière; on les fait frire de belle couleur, et on les sert garnis de persil frit, et avec l'expression d'un jus de citron.
Gdes heures cuis. fr., Grimod de la Reynière, 1838, pp. 156-157.
Rem. Frire n'est attesté ds la docum. qu'à l'inf., au part. passé, et à la 3e pers. du sing.
REM. Friller, verbe intrans., région. Émettre un bruit de pétillement lors de la cuisson ou de l'ébullition. Sur la servante de fer, quelque bout saigneux frillait dans la poêle (POURRAT, Gaspard, 1925, p. 176). La cuve [remplie d'un liquide en fusion] frille (D'ESPARBÈS, Folie épée, 1927, p. 261).
Prononc. et Orth. :[], (il) frit []; part. passé [, -t]. Ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1180 (Proverbe au vilain, 228c ds T.-L.); 2. ca 1460 estre frit « être perdu » (Cent nouvelles nouvelles, éd. F. P. Sweetser, 33, 334). Du lat. class. frigere « faire griller, rôtir; frire ». Fréq. abs. littér. :60.

frire [fʀiʀ] v.
CONJUG. Seult : je fris, tu fris, il frit; je frirai, il frira, nous frirons, vous frirez, ils friront; je frirais, tu frirais, il frirait, nous fririons, vous fririez, ils friraient; frit, frite. Les autres personnes et les autres temps simples sont inusités.
ÉTYM. Fin XIIe; du lat. frigere.
1 V. tr. (Fin XIIe). Faire cuire par immersion dans un corps gras bouillant, notamment dans l'huile ( Friture). || Frire des poissons dans du beurre, de l'huile, de la graisse.
1 (…) il ne faut pas plus de temps pour frire une carpe de quatre livres que pour faire cuire un œuf à la coque.
A. Brillat-Savarin, Physiologie du goût, t. I, p. 154.
Absolt. || À frire. || Poêle, bassine à frire. || Pâte à frire : pâte assez liquide dans laquelle on trempe certains aliments avant de les faire frire en beignets.Par métaphore :
2 (…) il est beau d'être un grand écrivain, de tenir les hommes dans la poêle à frire de sa phrase et de les faire sauter comme des marrons.
Flaubert, Correspondance, t. II, p. 60.
(1690, Furetière). Fam. et vx. || Il n'y a rien à frire ici : il n'y a rien à gagner, aucun profit à tirer. || Avoir de quoi frire, de quoi manger.
2 V. intr. (1668, La Fontaine). Cuire (qqch.) dans un corps gras bouillant. || Faire frire des soles, des pommes de terre. || Mettre à frire du poisson.
3 Poisson, mon bel ami, qui faites le prêcheur (…)
Dès ce soir on vous fera frire.
La Fontaine, Fables, V, 3.
4 (…) et leur œil devient gris
Et terne comme l'œil d'un poisson qu'on fait frire (…)
Baudelaire, Amœnitates Belgicæ, VI.
Fig. || Se faire frire, prendre. Frit.
——————
frit, frite p. p. adj.
Cuit dans un corps gras bouillant.
1 Œufs frits. || Banane frite. || Poulet frit. || Poisson frit. Friture.Plus cour. (1808, Stendhal). || Pommes de terre frites. Frite. || Un steak avec des pommes frites. || Vous voulez vos pommes de terre frites ou à l'anglaise ?
2 (V. 1460). Fig. et fam. || Être frit : être perdu, fichu (en parlant d'une personne). || Il est frit à présent, il ne s'en tirera pas. Cuit, foutu.
5 Vous avez dû lire autrefois dans les journaux que le vieil Ali a rossé Chosrew, et solidement. Eh bien ! sans moi, Ali de Tébélen eût été frit quelques jours plus promptement.
Balzac, Un début dans la vie, Pl., t. I, p. 649.
(Choses). Gâté, gâché, perdu.
6 — Ah mon Dieu ! et moi qui n'a (sic) pas rentré mes giroflées !
— Ah ben ! elles sont frites, allez.
H. Monnier, le Roman chez la portière, Scènes populaires, t. I., p. 44.
DÉR. Friand, frite, friteau ou fritot, friterie, friteur, friteuse, friton, fritte, frittole. — V. Friture.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • frire — frire …   Dictionnaire des rimes

  • frire — FRIRE. v. act. Faire cuire dans une poisle, avec du beurre roux, ou du saindoux, ou de l huile boüillante. Frire des solles. frire des oeufs. frire des costelettes. On dit prov. qu Il n y a rien à frire, qu il n y a point dequoy frire dans une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • frire — Frire, Frigere. Frire avec d autres, Infrigere …   Thresor de la langue françoyse

  • frire — (fri r ), je fris, tu fris, il frit ; point de pluriel ; je frirai, tu friras, il frira, nous frirons, vous frirez, ils friront ; je frirais, tu frirais, il frirait, nous fririons, vous fririez, ils friraient ; à l impératif, fris ; au participe …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • FRIRE — v. a. Faire cuire dans une poêle avec du beurre roux, ou du saindoux, ou de l huile bouillante. Frire des soles. Frire des oeufs. Frire des côtelettes. Outre l infinitif, il n est usité qu au singulier du présent de l indicatif, Je fris, tu fris …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • FRIRE — v. tr. Faire cuire dans une poêle avec du beurre, du saindoux ou de l’huile. Ce verbe n’est guère usité qu’à l’infinitif et au participe passé. Poisson à frire. Faire frire une sole, des goujons. Pâte frite. Pommes de terre frites et, par… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • frire — vt. , fricasser, poêler, passer à la poêle, frire dans un peu d huile ou de graisse, faire frire ; (en plus à Arvillard) fig., brûler (ep. de paroles) : FREKASSÎ (Albanais, Annecy, Saxel), frekaché (Aix, Arvillard, Chambéry.025, Montendry),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Frire — III гр., (avoir) P.p.: frit Жарить Présent de l indicatif je fris tu fris il frit nous frisons vous frisez ils frisent …   Dictionnaire des verbes irréguliers français

  • Poêle à frire — Poêle (cuisine) Pour les articles homonymes, voir Poêle. Une poêle est un ustensile de cuisine utilisé pour la cuisson d aliments solides tels que la viande, les légumes, les œufs... On parle alors de « cuisson à la poêle », ou bien on… …   Wikipédia en Français

  • friture — [ frityr ] n. f. • déb. XIIe; lat. pop. °frictura, de frigere « frire » 1 ♦ Action, manière de frire un aliment. Friture au beurre, à l huile, à la graisse. « Tout le mérite d une bonne friture provient de la surprise » (Brillat Savarin). ♢ Par… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.